C'est comme ça, Alexandre. C'est l'époque. On n'y plus rien.

0
コメント
コメントはありません